Les ordinateurs portables seront bientôt bannis de la soute des avions à cause d’un risque d’incendie selon le régulateur européen de l’aviation

Print Friendly, PDF & Email

La chaine de télévision américaine CNN rapporte que les ordinateurs portables pourraient être bannis des bagages enregistrés dans les avions en raison d’un risque d’incendie. Cette proposition recommandée par un comité international de la sécurité aérienne, si elle est adoptée, pourrait obliger les passagers à retirer leurs ordinateurs portables des bagages de soute. Selon un rapport, une batterie d’ordinateur portable en surchauffe pourrait provoquer un incendie si important dans une soute que l’équipement de lutte contre les incendies à bord de l’avion ne serait pas en mesure d’éteindre. Cela pourrait tout simplement « conduire à la perte de l’avion », selon le comité international de la sécurité aérienne.



L’interdiction en question sera examinée par l’Organisation de l’aviation civile internationale, une Organisation des Nations Unies, lors de sa prochaine réunion prévue ce mois-ci. Même si l’organisation approuve la proposition de son groupe de travail sur les marchandises dangereuses, qui est le commanditaire de la recommandation, il appartiendra cependant aux autorités de réglementation de chaque pays d’adopter des règles pour l’appliquer, précise le comité.



La Federal Aviation Administration (FAA) ou l’autorité de l’aviation fédérale américaine n’a fait pour le moment aucun commentaire sur la proposition. Mais elle est représentée dans le panel qui soutient l’interdiction, et sa recherche sur le risque d’incendie par les ordinateurs portables a été ajoutée au texte de la proposition. Le rapport de la FAA souligne que si une batterie d’ordinateur portable devait prendre feu dans un sac qui contient également des bombes aérosol, cela provoquerait un incendie si important qu’il pourrait faire crasher un avion en plein vol. Le risque majeur quand l’ordinateur enflammé se trouve en soute est que l’incendie peut se propager et atteindre un point où il serait difficile à maitriser sans que l’équipage de l’avion s’en rende compte. Cependant, la FAA constate dans son rapport qu’il y a relativement peu de passagers qui enregistrent leurs ordinateurs portables dans les bagages en soute. La plupart des gens préfèrent transporter les ordinateurs portables dans la cabine, où tout problème peut être rapidement détecté et tout incendie maitrisé avant qu’il se propage.



La crainte que les batteries au lithium représentent un risque d’incendie dans les avions n’est pas nouvelle. En effet, il y a eu des études sur le risque d’incendie sur des avions posés par des batteries au lithium depuis plusieurs années déjà. En 2015, les compagnies aériennes américaines ont banni les Hoverboards de leurs avions en raison d’un risque d’incendie de leurs batteries au lithium.Il y a également la crainte que des terroristes puissent essayer de dissimuler des explosifs dans les ordinateurs portables. Ce qui a amené le Département américain de la Sécurité intérieure à interdire les ordinateurs portables dans la cabine des avions en provenance de certains aéroports internationaux en début d’année. Cette mesure a alors été critiquée par certains soutenant que la règle posait elle-même des problèmes de sécurité en raison du risque d’incendie de ces ordinateurs portables s’ils sont en soute. Depuis, cette mesure interdisant les ordinateurs portables des cabines a été supprimée par la plupart des aéroports qui l’avaient adoptée.

Source : CNN et https://www.developpez.com/actu/167615/Les-ordinateurs-portables-seront-bientot-bannis-de-la-soute-des-avions-a-cause-d-un-risque-d-incendie-selon-le-regulateur-europeen-de-l-aviation/

Suivez-nous et partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *